Le guide de votre bien-être à domicile

Ustensiles en inox

Question-Réponse

Pyrolyse et téflon



Bonjour, j'ai malencontreusement fait un nettoyage pyrolyse (500°) dans mon four avec un plat en téflon à l’intérieur (il est devenu gris). A la fin et après nettoyage une pellicule blanche reste sur les parois de mon four, apparemment le téflon s’est collé sur le revêtement du four. Qu’en est-il ? Comment faire ? Puis je me servir du four sans danger pour ma santé ? Je vous remercie.

Une pyrolyse utilise beaucoup d'énergie au niveau de la résistance et il arrive parfois que les parois du four chauffent trop fort, ce qui fait que le revêtement du four s'écaille. Et si certaines particules tombent dans la nourriture c’est évidemment un véritable danger pour la santé. Quand le four s’écaille il n’y a rien à faire seulement espérer que le four soit encore sous garantie. Car il faut changer les parois ou remplacer le four.
Pour la pellicule blanche, vous pouvez tenter le nettoyage au bicarbonate de soude. Passez sur les parois du four une éponge imbibée de bicarbonate de soude dilué dans de l'eau. On peut également ajouter à ce mélange du savon mou. Ensuite, en aérant au maximum la cuisine, car le four va dégager des vapeurs nocives, faites le marcher à vide. Laissez refroidir. Recommencez ce nettoyage... et ceci jusqu’à ce que les tâches disparaissent.
Dans les médias, on a dit que le téflon était dangereux à cause d’une substance servant à le fabriquer, le PFOA. Le PFOA suscite des inquiétudes, car il est potentiellement cancérigène. Cependant, le PFOA est éliminé dans le processus de fabrication des poêles en téflon. Il n’en reste donc plus dans les poêlons que l’on achète. En ce qui concerne le plat téflon dans le four, rien n’est indiqué. Toutefois, le corps ne le reconnaît pas et ne le digère pas. Il passe dans notre système sans être absorbé. S’il est ingéré tel quel, sans avoir été dégradé, à cause de particules qui se détacheraient du poêlon, par exemple. Il n’est donc pas toxique.
Le danger du téflon proviendrait surtout des émanations des poêles quand elles sont chauffées à très haute température, à vide. Il y a alors dégradation du revêtement antiadhésif. Cela favorise l’émission de gaz et de particules toxiques, dont certaines sont carcinogènes. L’utilisation d’une poêle dont le fini est égratigné ou abîmé de quelque façon représente un autre danger. La surface de téflon égratigné va se dégrader plus facilement à la chaleur et risque de dégager plus rapidement des vapeurs toxiques.